Senny Camara

Musique du monde

La kora au féminin

Ven. 25 > Dim. 27 Mars 2022
Pas de réservation. Vente sur place le jour de l'événement
Tarif au choix (3€/6€/12€/20€)
Dans le cadre des Salons de musique
Pas de réservation. Vente sur place le jour de l'événement
Tarif au choix (3€/6€/12€/20€)
Dans le cadre du Brunch musical #2 Musée Dauphinois
Pas de réservation. Vente sur place le jour de l'événement
Tarif au choix (3€/6€/12€/20€)
Dans le cadre du Brunch musical #2 Musée Dauphinois
Bandeau Senny Camara Bandeau Senny Camara Bandeau Senny Camara Bandeau Senny Camara Bandeau Senny Camara Bandeau Senny Camara Bandeau Senny Camara

Femme libre, insoumise, Senny Camara a choisi un instrument traditionnellement réservé aux hommes : la kora. Un choix issu de toute une trajectoire.

Elle a grandi dans le village de Tatagunie, au Sud du Sénégal aux côtés d'une grand-mère qui l'a baignée très tôt dans les traditions animistes du peuple sérère, avec ses ambiances musicales peuplées de chants de guérisons et d'envolées lyriques de chanteuses sérères, ponctuant les combats de lutte traditionnelle. Cette enfance l’immerge dans les racines musicales profondes de son pays et... décide de sa future carrière.

Elle rejoint ainsi Dakar pour s'inscrire au Conservatoire où elle est vite repérée par des musiciens professionnels séduits par sa voix authentique et poignante. Et c'est aussi au Conservatoire qu'elle apprivoise une kora qui la passionne. La vie l'amène à s’installer en France à l’orée des années 2000, et sa route y croise celle de virtuoses mandingues en exil et de musiciens nomades comme Fixi ou l’argentin Ignacio Maria Gomez Lopez.

Senny partage de nombreux points communs avec celles qui sont ses références comme Nina Simone, Joséphine Baker ou Mahawa Kouyaté, la griotte guinéenne et reine de la kora, qui demeure pour elle, encore aujourd’hui, une véritable source d’inspiration.

Elle poursuit aujourd'hui une carrière en solo ou en quintet, s'intéressant aussi bien au répertoire traditionnel qu'à la musique d’aujourd’hui. Elle fait ainsi partie de O'sisters, collectif féminin réunissant des artistes des quatre coins du monde créé sous l'impulsion de la DJ française Missill.


On la retrouvera dans l’équipe artistique de La Camera Delle Lacrime dans le programme Les Noces de Saba, où le public du Festival pourra aussi l'apprécier.

Senny Camara Kora, voix, percussions

 

Réalisation Détours de Babel avec le concours du Musée Dauphinois