"Anatomia" Claudine Simon

Musique contemporaine

Performance sonore et visuelle, récital romantique pour piano suspendu

Ven. 22 + Sam. 23 Mars
HEXAGONE
anatomia_bandeau.png anatomia_bandeau.png anatomia_bandeau.png anatomia_bandeau.png anatomia_bandeau.png anatomia_bandeau.png anatomia_bandeau.png

Au début il y a un lieu, un espace et au centre un piano sur lequel une pianiste s’apprête à jouer. Elle essaie d’en saisir à la fois ce qui s’y voit : l’espace, la lumière, les volumes... Et, dans le même mouvement, ce qui ne se voit pas : l’histoire, les souvenirs enfouis, la charge symbolique...

Tout commence comme un récital classique avec l’interprétation de Funérailles, pièce romantique de Franz Liszt. Puis, dans
une lente et vertigineuse dérive, l’œuvre subit des altérations. Les capteurs placés à l’intérieur de l’instrument révèlent des aspérités. Une brèche s’ouvre vers le monde du sonore dans une exploration concrète de l’instrument. L’œuvre originelle se défait, la perception s’aiguise, l’écoute change de nature.

L’instrument se désintègre peu à peu, son corps est ouvert, disséqué, le voilà suspendu dans l’espace.

À la manière d’une science-fiction, c’est comme si nous rétrécissions pour pénétrer alors dans les dédales de l’instrument, tandis que notre écoute s’élargit. Comme si nous entrions à nouveau dans la musique, livrés à une expérience sensible, onirique et primaire, d’une rare intensité.

Après Pianomachine, Claudine Simon signe ici une création d’une saisissante beauté, à la croisée du concert, de la performance et de l’expérience visuelle, de la lutherie et de l’anatomie, des secrets de la matière et des fantômes du vivant.

 ATELIER AUTOUR DE LA FACTURE DU PIANO

SAM. 23 MARS > 17H à 19H
RDV Atelier Chi Va Piano – 98 Grande Rue La Tronche 
« Au fil des siècles, la mécanique et la structure du pianoforte se sont complexifiées jusqu’à aboutir au piano que nous connaissons aujourd’hui ; un instrument virtuose, puissant et précis.
Cette présentation conjointe entre un technicien facteur de piano et une musicienne pianiste propose de montrer comment le piano a évolué pour répondre aux besoins et à l’exigence croissante des compositeurs et des pianistes.
Avec Timothée François et Ursula Alavarez.
Réservé en priorité aux spectateurs de Anatomia de Claudine Simon.
Gratuit sur réservation.

Claudine Simon Conception, création, performance 
Rudy Decelière Scénographie   
Pau Simon Regard extérieur 
Laurent Sassi Design sonore   
Julie Lola Lanteri 
Création lumière  
Alain Savouret 
Oreilles extérieures  
Thomas Garcin 
Facteur de piano  
Théo Vacheron 
Régie générale et machinerie   


Co-accueil CIMN - Détours de Babel / Hexagone Scène Nationale Arts Sciences. Production Auris Productions sonores et scéniques.

Projet lauréat de « Mondes Nouveaux » DGCA – Ministère de la Culture ; de la bourse d’écriture de la fondation Beaumarchais-SACD et de l’aide au projet DRAC Auvergne-Rhône-Alpes. Co-production Espace Malraux Scène Nationale Chambéry / Ici l’onde - Dijon / Théâtre de Vanves.