Un week-end de concerts Jeune Public au Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas

Publié le 25 octobre 2019

A l’occasion des vacances de la Toussaint, le Théâtre Sainte-Marie-d’en-Bas organise un week-end musical dédié aux enfants. Au programme, huit concerts du 1er au 3 novembre. Idéal pour une sortie en famille et pour découvrir le monde en musique.


Vendredi 1er novembre :
Sonore Boréale - Sylvain Lemêtre (à partir de 12 ans)
Deux représentations : 10h30 et 15h

Voici un solo original, intime, facétieux et accompli, au cours duquel le percussionniste Sylvain Lemêtre exploite le meilleur de ses qualités : une grande musicalité, un sens de l’oralité et de la théâtralité, une dramaturgie impeccable. Assis derrière une grande table comme dans un atelier, il a devant lui un nombre impressionnant d’objets et d’instruments de percussion insolites avec lesquels il joue, il improvise, il parle. Ici un tuyau perlé qui sert de micro, là une brosse parlante, tout vibre, tout résonne, tout concourt à la narration. Personnifiés, les sons inouïs construisent l’histoire tout autant que le texte, histoire qui n’est in fine que celle du spectacle en train de se faire.

Réservation sur : https://www.yesgolive.com/cimn/sonore-boreale-sylvain-lemetre


Samedi 2 novembre :
La silencieuse en voyage - Meïkhâneh (à partir de 6 ans)
Deux représentations : 10h30 et 15h

Énigmatique et cinématographique, Meïkhâneh emmène au-delà des frontières, avec des compositions nourries d’imaginaire, d’improvisation, et de musiques d’Europe, de Mongolie et d’Iran. Le concert est accompagné d’une animation poétique projetée en mapping.

Les images s’inspirent des chansons, autour d’un personnage féminin aux longs cheveux, dont le corps devient des paysages et abrite des histoires : la steppe où galopent les chevaux, la tempête que traversent les oiseaux, la terre où poussent les graines, la montagne creusée par les mines, l’œuf qui abrite un cœur. La Silencieuse est une allégorie ouverte de la nature, de la musique, ou de l’imagination.

Dans ce voyage intérieur, le trio invite au cœur des idées de son dernier album : l’émerveillement devant la nature, ses paysages grandioses, ses minuscules détails, des aventures vécues ou rêvées. Un spectacle à l’image d’une forêt, calme et foisonnant, évident et mystérieux, où résonnent les chants de l’eau, du vent et de la terre.

Réservation sur : https://www.yesgolive.com/cimn/la-silencieuse-en-voyage-meikhaneh


Dimanche 3 novembre :
Le mystère de la guimbarde - Wang Li (à partir de 1 an)
Quatre représentations (25min) : 10h30, 11h30, 15h, 16h

Wang Li est originaire de Tsingtao dans le nord-est de la Chine. Il a fait de la guimbarde son instrument de prédilection, se construisant progressivement un espace sonore de quête et de liberté. Wang Li joue aussi de la flûte à calebasse, étonnant ancêtre du sheng chinois composé d’un résonateur en calebasse et de tuyaux de bambou pour le jeu ou le bourdon. Sa musique ouvre sur un monde intérieur qui renvoie chacun aux échos de sa propre enfance, des tempêtes de l’âme aux remous de la vie, au silence. Ici tout n’est que souffle et vibrations, mémoires et visions. Son imaginaire est porteur de résonances à la fois intimes et universelles.

Réservation sur : https://www.yesgolive.com/cimn/wang-li