Kâldun, requiem ou le pays invisible - Cie Nomade in France & Canticum Novum

Musiques anciennes / du monde

Ode à la réconciliation

Jeu. 30 Mars 20:00
La Rampe
kaldun_bandeau.png kaldun_bandeau.png kaldun_bandeau.png kaldun_bandeau.png kaldun_bandeau.png kaldun_bandeau.png kaldun_bandeau.png

En compagnie d’Aligator et de l'ensemble Canticum Novum, Abdelwaheb Sefsaf explore trois révoltes, trois peuples et trois continents. Ensemble, ils nous embarquent pour la Nouvelle-Calédonie, terre d'exil des insurgés et imaginent une créolisation des langues et des musiques qui n'a jamais eu lieu. Une création riche et colorée comme une ode à la réconciliation.

Kaldûn, c'est la Nouvelle-Calédonie pour les Algériens déportés en 1871. Requiem, c'est une prière, un chant pour les morts dans la liturgie catholique. Le pays invisible, c'est la représentation de la mort, dans le discours cérémonial kanak. Kaldûn, requiem ou le pays invisible célèbre la mémoire des vaincus, des exilés de trois révoltes par un concert théâtralisé, dont le récit est porté par deux comédiens, Johanna Nizard et Abdelwaheb Sefsaf. La composition métissée puise son inspiration dans les musiques traditionnelles kanak, dans le Kaneka, dans les rythmes berbères, dans les chants révolutionnaires du XIXe siècle à Paris... Pour incarner et porter ce chant poignant, Aligator, groupe de musique actuelle électro ethnique créé par Georges Baux et Abdelwaheb Sefsaf, s'unit à Canticum Novum dirigé par Emmanuel Bardon. Fidèle à son essence, l'ensemble de musique ancienne et de musique du monde allie la musique d’Europe occidentale et le répertoire du bassin méditerranéen pour nous faire voyager au-delà des mers. Les pièces instrumentales et vocales sont également l'occasion de découvrir la vièle, le nickelharpa, le fidula ou encore le kanun !

Abdelwaheb Sefsaf Création 
Aligator
Composition musicale
Emmanuel Bardon et Georges Baux Direction musicale
Alexandre Juzdzewski Création lumière
Jérôme Rio Création son
L’ensemble Canticum Novum Emmanuel Bardon, Johanna Nizard, Abdelwaheb Sefsaf, Malik Richeux, Laurent Guitton Direction


Co-accueil La Rampe / CIMN - Détours de Babel

Production Compagnie Nomade In France & Canticum Novum 

Coproduction ADCK Centre Culturel Tjibaou – Nouméa (Nouvelle-Calédonie), Studio 56 - Ville de Dumbéa (Nouvelle- Calédonie), TQI - Théâtre des Quartiers D’Ivry CDN du Val-de-Marne, Comédie de Saint Etienne, Théâtre Molière – Sète Scène Nationale Archipel de Thau, Le Carreau Scène Nationale de Forbach, ACB Scène Nationale de Bar-Le-Duc, Célestins - Théâtre de Lyon, Théâtre Régional de Bejaïa (Algérie), Le Sémaphore - Cébazat, Quai des Arts - Rumilly, Festival Détours de Babel, Espace Culturel des Corbières.