"Fado, arme de Liberté"

Musiques du monde

50 ans après la révolution des œillets, le Fado se rebelle encore

Sam. 16 Mars 15:00
Musée Dauphinois
Forfait au choix (8€/15€/25€/35€)
L'achat d'un billet vous offre un Pass pour les autres concerts des Détours de Haut en Bas - Jour 1 dans la limite des places disponibles
 
fado_bandeau.png fado_bandeau.png fado_bandeau.png fado_bandeau.png fado_bandeau.png fado_bandeau.png fado_bandeau.png

Au cours de la dictature salazariste, le fado a été victime de la censure tout en étant un instrument de propagande. Mais c’est bien par la musique que la situation a pu être renversée. C’est l’arme qui a été utilisée à l’époque comme signal du début de cette révolution pacifique et que le trio a choisie à son tour d’utiliser pour libérer la parole sur ce sujet. Le son cristallin d’une guitare portugaise, une viola de Fado qui installe le décor puis la voix d’Ana Bela qui nous embarque, le temps d’un concert, dans cet univers musical et cette période historique si particulière.

Ana Bela Voix
Fabien Dubuy Viola de Fado
Jonathan Da Costa Ferreira Guitare portugaise


Co-accueil CIMN - Détours de Babel / Musée Dauphinois