Alice Oratorio

La Forge

Un voyage musical initiatique

Pour les musiciens de La Forge, Alice au Pays des Merveilles préfigure les troubles de l’abstraction, du dadaïsme ou l’absurde d’un Alfred Jarry. Avec Alice Oratorio, ils montreront comment l’expérience Alice agit sur l’inconscient à la manière d’un voyage initiatique. L’écriture musicale est pensée pour un ensemble de jazz de chambre, quatre solistes lyriques et une composante électroacoustique, avec des personnages masculins interprétés par un comédien et deux acrobates (mât chinois et jonglage) afin d’atteindre la verticalité de l’espace scénique. Les musiciens, les chanteuses et les acteurs seront mêlés, dans l’idée d’une fabrication in situ de l’illusion métaphorique du langage de Lewis Carroll, ici illusion musicale et théâtralisée.